NOUS VOUS DEVONS LA TRANSPARENCE ! Compte rendu CHSCT DPSP 10 Avril 2020

 

La CGT adresse une pensée particulière à son collègue et délégué syndicale, hospitalisé depuis le 09 décembre 2019 et exprime ses sincères condoléances. Le directeur propose une minute de silence avant de commencer. La direction a déclenché les aides nécessaires pour les obsèques de Mr TOPAN qui seront limitées à 20 personnes, le mercredi 22 avril 2020 à 14h00, au cimetière de Pantin. Une collecte est organisée au sein des Unités Spécialisées, avec un recueil. Une assistance sociale est mise à disposition de sa conjointe et ses 3 enfants.

Les données chiffrées en date du 15 Avril 2020 :

COVID 19 :

     Site

Service

Cas avérés ou fortement suspects

8 rue Bernard Buffet 75017

US

6 / 1 décès

 

UG5

5

1 place Baudoyer 75004

SDRM

4

 

BIP/UA

8

 

CVO + CRE

2

Avenue du Polygone 75012

BIP/motos, nuit

2

88/90 Bd Sébastopol 75003

CIRCO 1/2/3/4

2

169, rue du Chevaleret 75013

CIRCO 11/12

3

 

CIRCO 5/13

1

4 passage Roux 75017

CIRCO 16/17

3

96 rue des poissonniers 75018 

CIRCO 18

6

5, rue du Pré-Saint-Gervais 75019 

CIRCO 19

1

163 Bd Mortier 75020

CIRCO 20

2

25 rue de Liège 75008

CIRCO 8/9/10

2

7 bd Morland 75004 

UG1

6

13-15 rue des Sablons 75016

UG4

2

155 rue de Charonne  75011

UG6

1

TOTAL

 

56

 

Par ailleurs, nous avons 241 situations d’agents confinés en lien avec l’épidémie (cas contact, évictions de publics à risques…).

Corps des agents de la DPSP touchés par le COVID19 : Attaché d’administration, adjoint administratif, contrôleur, TTPS, ASP, ISVP, AAS médiation, AAS Mairie, AAS Parcs et Jardins.

La CGT constate une augmentation de cas avérés concernant le corps des ISVP de l’unité d’appui de la caserne napoléon … La désinfection des vestiaires hommes et femmes n’est toujours pas effectuée.

 

Les missions essentielles :

Les AAS Médiateurs constatent une augmentation de présence du public désireux de se promener par beau temps, et des joggeurs qui afflux des 19h00 en masse, ne respectant pas les gestes barrières... Les médiateurs demandent aux personnes de respecter les 1 mètre de distance pendant cette importante ruée sportive et lors des longues files d’attente devant les bureaux de poste du public, en attente de récupérer leurs salaires et allocations familiales.

Les ISVP demandent une bande sonore enregistrée sur les mégaphones comme le font d’autres communes, dans le cadre des règles de confinement liées au COVID-19.

Les ISVP réclament la fermeture du portail automatique dans la zone technique du Jardin EOLE, afin de pallier aux problèmes d’intrusion depuis le 17 mars 2020 … La DEVE a été avisée et procède à la sécurisation et réfection du site.

La mise à jour des TVPE a été effectuée afin de contrôler les attestations numériques par code QR.

Les premiers droits de retrait du personnel, en missions essentielles, étaient liés aux pathologies chroniques des agents (Diabète, Hypertension, maladie de la peau) ainsi qu’aux absences de désinfection des locaux et de matériels de protection.

97 agents de la DPSP se sont portés volontaires pour des missions essentielles dans d’autres directions.

La DPSP conseille d’effectuer les réunions de brigade à l’extérieur du site.

 

Protection des agents :

La médecine préventive est en attente du nouveau tableau 67 de l’Institut Nationale de Recherche et de Sécurité (INRS) afin de donner suite à la question concernant la prise en charge des agents atteint du COVID19 par l’employeur.

 La CGT demande un inventaire des stocks alloués à la DPSP et la répartition par service (gants, masques, gel hydro-alcoolique, etc…) pour limiter tout risque de contamination des agents de la DPSP depuis le début de la crise.

 

Nettoyage des tenues de travail :

Le directeur a bien tenu compte des consignes données par la cheffe de la MISST … A savoir que les agents ne doivent pas ramener leurs vêtements professionnels à domicile.

Il existe seulement 4 sites possédant des machines à laver, avec très peu de sèche linges et aucun fer à repasser.

La CGT réclame le maintien et l’élargissement de la carte de pressing pour tous les agents de la DPSP et ce depuis 2017… La crise sanitaire doit permettre d’exiger à cette direction le nettoyage des tenues, et ce de manière pérenne, à l’ensemble du personnel de la DPSP.

Les AAS « Parcs et Jardins » en renfort sur la base du volontariat, dans les mairies, pendant la période de confinement, nettoient leurs vêtements potentiellement contaminés dans leur pressing habituel, actuellement ouverts, avec comptage des articles, leurs descriptif et une étiquette apposée sur chaque vêtement, indiquant la date de dépôt … Les tenues sont lavées, séchées et repassées et mises à disposition du personnel dans les 24 heures.

Le directeur émet un avis favorable sur cette proposition, dans l’attente éventuelle d’autres propositions. 

La CGT constate qu’aucune évolution notable sur le nettoyage des vêtements professionnels n’a été remarqué depuis le 31 mars 2020.

La CGT demandera au CHSCT Central que la DPSP augmente durant le temps de travail (trajet aller/retour à domicile inclus) le passage de 3 à 5 masques. Il est anormal de devoir encore se battre sur ce point.

La Maire de Paris va préconiser des dépistages systématiques … Elle a commencé par les agents des EHPAD, puis élargira cette procédure à tous les agents de la Ville de Paris.

Le directeur demande aux chefs de service de respecter le positionnement (par véhicule) à 2 ASP ou ISVP en diagonale … L’information sera diffusée sur DPSP.TOUS.

 

Les congés :

La DPSP précise que la DRH accorde le retrait des congés posés et validés avant le confinement et qu’ils peuvent être annulés sur demande de l’agent.

Le directeur ni voit pas d’inconvénient, sauf pour les nécessités de service … La direction demandera aux chefs de C.A.L d’effectuer la mise à jour de cette nouvelle disposition accordée par la DRH. 

La direction précise également que les congés bonifiés, seront reportés à une date ultérieure.

La CGT précise que malgré la demande par mail de plusieurs agents d’annuler leurs congés annuels posés avant la période de confinement, auprès de leurs CAL, le décompte des congés annuels s’effectue toujours sur leur compte Chronogestor.

 

La rémunération :

Les agents des fourrières de la DVD obtiennent le maintien de leurs primes de dimanches et jours fériés et ce malgré le confinement.

La direction est en attente d’une décision de la DRH, concernant le paiement des jours fériés et des dimanches pour les AAS et ASP qui sont en confinement. 

Il est fort probable qu’ils obtiennent satisfaction, par équité, et ce grâce à une demande forte de l’ensemble des organisations syndicales.

Les ISVP qui effectuent actuellement des week-ends alors qu’ils ne sont pas programmés au remplacement de leurs collègues absents, auront un recadrage des 13 week-end et jours fériés en fin de période, de manière à assurer cette obligation.

Les vacataires continueront à être rémunérer.

Les TSAM constatent qu’il n’y a pas d’équité sur le traitement des primes de fonctions, depuis leurs fusions avec les TSEP, et demandent à bénéficier des mêmes avantages, afin de ne pas être lésés face aux ISVP.

 

Désinfection des locaux et véhicules :

La direction se rapprochera des 3 prestataires de nettoyage des locaux, Challancin, Maintenance Industrielle et Société hygiène service, afin de demander avec précision les procédures de désinfection qui sont utilisés pour le nettoyage … C’est important afin de savoir si toutes les normes sont respectés. 

Toujours aucune date de programmée pour les vestiaires des Femmes et des Hommes de l’unité d’appui.

Les véhicules de l’UASA sont nettoyés par les agents de la DFAS appartenant à la DASES.

 

CGT ASPS le Jeudi 16 avril 2020

Document à telecharger : 
 

Mis en ligne le 16 avril 2020  |  Dernière mise a jour 16 avril 2020